Andreas Jechow

IGB Berlin
310, Müggelseedamm 12587 Berlin (DE)

Mercredi 06.10.2021 - 10h00 à 11h30 : ECOSLIGHT : Alliance pour une meilleure éducation dans le secteur de l’éclairage / Mercredi 06.10.2021 - 16h00 à 18h00 : Impact de la lumière artificielle la nuit sur les écosystèmes aquatiques

BIOGRAPHIE

Andreas Jechow est un physicien interdisciplinaire avec une vaste expertise en photonique, la science de la lumière et de l’imagerie. Il a obtenu un doctorat en photonique et physique des lasers de l'Université de Potsdam, en Allemagne. Il a également fait un post-doctorat en Australie où il a imagé "l'ombre d'un atome" et a ensuite travaillé en microscopie quantique. Depuis 2015, Andreas applique ses connaissances sur la lumière et l'imagerie aux sciences de l'environnement où il travaille sur la pollution lumineuse et la télédétection optique des eaux intérieures à l'Institut Leibniz d'écologie des eaux douces et des pêches intérieures (IGB).

Ses principaux intérêts de recherche sont la mesure et l'évaluation de l'impact de la pollution lumineuse écologique. Il a ainsi développé et construit une source lumineuse pour une expérience écologique à grande échelle sur les écosystèmes lacustres à l'IGB LakeLab (projet ILES). Il coordonne actuellement un projet sur la minimisation de l'impact de l'éclairage sur les espèces clés (chauves-souris et insectes) dans les zones de conservation de la nature dans le sud de l'Allemagne (projet NaturLicht) et développe des capteurs spectraux automatisés pour la surveillance des lacs (projet CONNECT). Andreas est membre du CIE TC4-61 "L'éclairage artificiel et son impact sur l'environnement naturel".

À PROPOS DE IGB

L’Institut Leibniz d'écologie des eaux douces et des pêches intérieures (Leibniz-Institut für Gewässerökologie und Binnenfischerei - IGB) est le plus grand centre de recherche allemand et l'un des principaux centres internationaux de recherche sur les eaux douces. Son objectif est la compréhension de tous les processus fondamentaux des eaux douces et de leurs communautés. Les résultats de ses recherches aident à faire face aux changements environnementaux mondiaux et à développer des mesures favorisant une gestion durable de l'eau, conformément à son principe directeur : "La recherche pour l'avenir de nos eaux douces".